Gagner des mètres carrés, c'est notre métier
Monsieur V. a décidé d'aménager ses combles lui-même

Aménager ses combles soi-même ? Oui mais…

Monsieur V. a une maison dans le Val-d’Oise (95) qui date des années 80. Le rez-de-chaussée offrant déjà une surface de 100m², l’aménagement des combles n’était pas envisagé lors de l’achat de la maison. Ce n’est qu’en se rendant compte qu’il y avait beaucoup de potentiel que le couple a désiré aménager les combles en chambres pour les enfants. Avant de confier son projet à RHP Combles, monsieur V. s’était dit qu’aménager ses combles soi-même n’était pas une mauvaise idée. Il partage son expérience avec nous lors de ce témoignage.

Cela fait plusieurs années que monsieur et madame V. habite cette maison construites au milieu des années 80. Avec ses 100m² de plain-pied, cette maison du Val-d’Oise n’a comme seule inconvénient de ne pas avoir de combles aménageables. A la place, une charpente à fermettes industrielles en W. Chose qui ne préoccupe pas le couple puisque l’idée d’agrandir la maison en aménageant les combles ne leur viendra que plusieurs années plus tard, une fois que la famille se sera agrandie.

Quand on a acheté la maison on a pas vu le potentiel des combles.

Lamaison à combles non aménageables de monsieur V. dans le Val-d'Oise

Le comble de la maison cache pourtant un potentiel encore inexploité puisque jusqu’à présent principalement comme grenier. En réalisant la valeur de ce manque à gagner, le couple décide de transformer leur grenier poussiéreux en des chambres pour leurs enfants.

Plan de coupe du comble une fois aménagé

Étant plutôt habile de ses mains et expérimenté en bricolage monsieur V. décide d’aménager ses combles lui-même. Conscient que la charpente n’est pas prévue pour être aménagée, il se lance dans l’entreprise de « consolider » la charpente à l’aide de jambes de force afin de supprimer les fermettes en W et libérer l’espace central du comble.

Avant de commencer les travaux. J’avais décidé de faire la modification de charpente moi-même. Mais vu l’ampleur des travaux qu’il y a à faire c’est très très compliqué […] et on risque d’avoir beaucoup beaucoup de soucis.

Comble à charpente non-aménageable

Dès l’apparition des premières fissures au rez-de-chaussée, monsieur V abandonne l’idée de réaliser cette étape cruciale et dangereuse par lui-même. Force est de constater qu’il avait sous-estimé l’ampleur des travaux à réaliser pour transformer une charpente non-aménageable en comble aménagés, il s’est raisonné et a décidé de faire appel aux experts de l’aménagement des combles perdus RHP Combles.

En quelques jours, les fermettes en bois laissent place à un « couloir » prêt à être aménagé.

transformation charpente comble perdu

Restant tout de même un bon bricoleur, monsieur V. a décidé de réaliser une partie des travaux par lui-même et de ne confier que la modification de charpente, la pose du plancher et l’installation des fenêtres de toit aux équipes RHP Combles. Les autres postes tels que l’isolation, la plomberie, l’électricité ou encore le cloisonnement du comble aménagé ont pu être réalisé par le client ou d’autres entreprises.

Je me suis occupé de tout ce qui est cloisons intérieures, plomberie et électricité.

La chambre dans les combles est presque terminée

Chambre en cours d'aménagement sous les combles