Gagner des mètres carrés, c'est notre métier
Renégocier son prêt pour financer ses travaux d'aménagement

Financez vos travaux en renégociant votre prêt

En quoi le rachat de prêt est une opération financière très intéressante pour vous ?

Vous avez acheté votre bien il y a plus de 2 ans et votre Taux Effectif Global (TEG) est supérieur à 3,5 % ? Pourquoi ne pas saisir l’opportunité de bénéficier de taux d’intérêts qui n’ont jamais été aussi bas dans le secteur du prêt immobilier ?

En partenariat avec plusieurs agences de courtier, nous donnons la possibilité à nos clients d’établir une étude gratuite afin de pouvoir lisser l’emprunt de la maison avec celui des travaux d’aménagement des combles et ainsi obtenir une mensualité unique sur une longue durée.

Si en 2014 un prêt sur 20 ans bénéficie d’un taux moyen avoisinant les 2,4% il n’en était pas de même en 2011 avec un taux moyen proche des 3,8%. Imaginez l’économie à réaliser !

Un cas concret de rachat de prêt immobilier avec lissage des travaux d’aménagement des combles

Appuyons-nous sur l’exemple de M. Dupont qui souhaite transformer ses combles perdus en un nouvel étage :

Celui-ci a souscrit un prêt immobilier en 2010 pour une durée de 25 ans. Le meilleur taux qu’il a réussi à obtenir à l’époque de l’achat de son est un TEG de 4%. Ses mensualités s’élèvent aujourd’hui à 700€/mois.

Après renégociation du prêt et lissage des travaux d’aménagement de combles celui-ci obtient une mensualité de 770€ sur la même durée de remboursement. Autrement dit, pour 70€ supplémentaires par mois M. Dupont profite d’un nouvel étage dans sa maison tout en réalisant une importante plus-value sur son bien immobilier.

Renégocier son prêt à l’occasion d’un aménagement de ses combles permet de réaliser un coup double. D’une part, vous optimisez votre TEG et par la même occasion pour profitez du nouveau taux avantageux pour financer votre projet d’aménagement sur une durée plus longue que celle proposée généralement pour les travaux de rénovation.

Quelles conditions font qu’il est intéressant de renégocier mon prêt ?

Les critères pour déterminer si une renégociation est la solution adéquate

Si passer par un courtier en immobilier est une excellente solution pour obtenir le meilleur taux d’emprunt, quelques règles simples vous permettent de savoir instantanément si une renégociation est intéressante pour vous.

Les 3 critères à prendre en compte sont :

  1. Le différentiel de taux : Il s’agit de la différence de taux entre ceux appliqués aujourd’hui et à la date où vous avez contracté votre emprunt immobilier. Il est généralement conseillé d’observer une différence d’au moins 1% pour l’opération soit réellement intéressante financièrement.
  2. Le capital restant dû : Il est évident que le montant qu’il vous reste à rembourser est important plus la renégociation de votre emprunt vous sera bénéfique. Avec les honoraires du courtier ou les frais de dossier, renégocier une petite somme ne présente qu’une économie insignifiante.
  3. La durée de remboursement restante : Tout comme pour le capital dû, plus la durée de remboursement restante est longue plus l’opération financière est intéressante. Dans la majorité des cas, les contracteurs d’emprunt renégocient leur crédit immobilier dans la première moitié de celui-ci. C’est dans cette tranche que les intérêts sont les plus élevés et donc, que la marge de négociation est la plus importante.

Quelles économies espérer ?

Le meilleur moyen de savoir précisément quels gains vous pouvez espérer d’une renégociation de votre prêt est de rencontrer banquiers et courtiers. Dans l’attente d’un rendez-vous, vous pouvez d’ores-et-déjà évaluer l’économie à réaliser en fonction des critères cités précédemment.

Dans le cas d’un crédit contracté ans les 5 dernières années pour une durée de 20 ans pour une somme avoisinant les 250.000€, une renégociation de prêt est susceptible de vous faire économiser plusieurs dizaines de milliers d’euros répartis sur la durée total de votre prêt.

Une autre solution pour connaître le gain potentiel est d’effectuer une simulation de prêt sur la durée et le montant restant et de la comparer avec votre ancien échéancier (qui stipule nécessairement le montant global des intérêts que vous versez pendant la durée restante du prêt).

Si les montants des échéances sont inférieurs aux précédentes, c’est que l’opération de renégociation est susceptible de vous être avantageuse.

A quels frais s’attendre lors d’une renégociation d’emprunt ?

Comme la grande majorité des opérations bancaires, celles-ci ont un coût. En fonction des conditions que vous avez négociées lorsque vous avez contracté votre emprunt, il faudra sûrement prévoir des Indemnités de Remboursement Anticipé (ou IRA). Une renégociation de prêt se traduit par le rachat de celui-ci par le nouveau et entraîne donc l’application des IRA. Le montant de ces indemnités ne peut dépasser l’équivalent de 6 mois d’intérêt sur le capital dû restant ou 3% du capital restant dû.

A ces indemnités viendront s’ajouter des frais de dossier pouvant atteindre le plafond de 1% du capital restant dû ainsi que des frais liés à au solde et à la souscription à de nouvelles garanties.