Gagner des mètres carrés, c'est notre métier

Les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)

En quelques mots, l’Anah est un organisme public placé sous la tutelle des ministères en charge de la Cohésion des territoires, de l’Action et des Comptes publics qui a pour objectif d’améliorer le parc de logements privés existants et en particulier d’aider à la réhabilitation et de l’amélioration des résidences de particuliers en difficultés.

Pour se faire, l’Agence Nationale de l’Habitat accorde des aides financières pour travaux sous conditions à des propriétaires occupants, bailleurs et copropriétés. Ces aides s’adressent principalement aux habitats très dégradés et/ou à l’adaptation du logement aux besoins des personnes âgées ou handicapées.

Dans le cas d’une rénovation thermique, l’Anah peut par exemple financer tout ou partie de vos travaux s’ils permettent de faire baisser votre consommation énergétique d’au moins 25 %. Les montants des aides sont calculés et plafonnés en fonction des ressources du foyer selon le barème suivant :

Plafonds de ressources en Île-de-France
Nombre de personnes composant le ménageMénages aux ressources très modestes (€)Ménages aux ressources modestes (€)
119 87524 194
229 17135 510
335 03242 648
440 90549 799
546 79856 970
Par personne supplémentaire+ 5 882+ 7 162
Plafonds de ressources des autres régions
Nombre de personnes composant le ménageMénages aux ressources très modestes (€)Ménages aux ressources modestes (€)
114 36018 409
221 00126 923
325 25732 377
429 50637 826
533 77443 297
Par personne supplémentaire+ 4 257+ 5 454

Ne sont éligibles aux aides de l’Anah que les logements achevés depuis plus de 15 ans à la date où est acceptée votre demande d’aide et pour lequel vous n’avez pas bénéficié d »un prêt à taux zéro durant les 5 dernières années.

Les travaux ne concernent pas la construction ou l’agrandissement de l’habitat et n’ont pas pour vocation la décoration du logement. Pour bénéficier de la prime Habiter Mieux, vos travaux doivent permettre de faire baisser votre consommation énergétique d’au moins 25 %.

Pour en profiter, il est impératif de ne pas avoir commencé les travaux avant d’avoir déposé votre dossier d’aide auprès de l’Anah, de réserver à l’Anah l’enregistrement des Certificats d’Economie d’Energie (CEE) générés par les travaux de rénovation thermique et d’habiter votre logement en tant que résidence principale pendant au moins 6 ans après la fin des travaux.