Gagner des mètres carrés, c'est notre métier
Combles perdus ou aménageables ?

Combles perdus ou aménageables? Comment reconnaître les différents combles ?

Vous rêvez déjà des pièces que vous allez pouvoir aménager en gagnant la surface de vos combles. Vous imaginez déjà votre future chambre et votre nouvelle salle de bain sous les toits. Mais d’ailleurs, que se cache-t-il sous le toit de votre maison ? Avant d’envisager l’aménagement de vos combles il convient de savoir si ceux-ci sont des combles perdus ou habitables. C’est la charpente de votre maison qui vous l’indiquera d’un simple coup d’œil.

Des combles perdus sous mon toit ?

On parle généralement de combles perdus lorsque l’espace sous toiture n’est pas exploitable en l’état. C’est le cas par exemple des maisons à charpentes à fermettes industrielles en W. Mais rassurez-vous, ce n’est pas une fatalité !

Cependant, avant d’investir vos combles pour y aménager les pièces de votre choix, il faudra modifier la charpente afin de transférer les charges sur la périphérie de la maison et supprimer les fermettes. Pour ce faire, nos équipes emploient un procédé en acier breveté et procèdent à ces transformations aussi bien sur les charpentes en bois que les charpentes en acier.

On parle également de combles perdus quand la hauteur sous faîtage est inférieur à 1,80 mètre. En effet, les faibles pentes de toit ne permettent pas d’aménager une surface habitable suffisante pour que l’on puisse parler d’un réel aménagement de combles. Ici non plus, ce n’est pas une fatalité. La modification de pente ou le rehaussement de toiture peut être envisagée afin de rendre vos combles habitables.

Les différents types de charpente

En jetant un coup d’œil rapide dans vos combles par la trappe d’accès, vous découvrirez immédiatement si ceux-ci sont exploitables en l’état ou s’il s’agit de combles perdus nécessitant une modification de charpente préalable.

Voici un résumé des principaux types de charpente que vous pouvez être amené à rencontrer sous votre toit.

Combles perdus à fermettes industrielles en W ou A dites américaines

Charpente à comble perdu fermettes W boisProvenant d’un procédé américain, les fermettes industrielles en W sont apparues en France à la fin des années soixante afin de produire des charpentes à bas coût grâce à des bois de faibles sections. Cependant, cette configuration de charpente encombre le comble et on est face à des combles perdus. Avant de procéder à leur aménagement et de rendre les combles habitables il faudra impérativement procéder à une transformation de charpente pour déplacer les efforts et supprimer les W.

 

Charpente fermettes W acier Phenix comble perduIl est également courant de rencontrer ce type de fermettes en W ou en A dans les maisons Phenix. Celles-ci présentent la particularité d’être fabriquées en acier et non en bois comme vu précédemment. Quoi qu’il en soit, la situation est identique. Et là encore, une modification de la charpente s’impose avant d’aménager à proprement parler les combles de votre maison.

Combles aménageables à fermettes industrielles

Charpente industrielle à fermettes aménageablesLes fermettes industrielles aménageables ont l’avantage de ne pas présenter de W pour soutenir le poids de la toiture. Les charpentes à fermettes industrielles sont déjà prévues pour être aménagées en l’état. Pour les transformer en combles aménagés, il suffit alors de mettre en place des entretoises afin de rigidifier l’ensemble des entraits basses et assurer la stabilité de l’ouvrage. Une fois l’opération effectuée, il ne reste plus qu’à y effectuer la pose d’un plancher par-dessus.

Combles a charpente traditionnelle

Charpente traditionnelle aménageableLes charpentes traditionnelles sont constituées de fermes, chevrons et de pannes. Les fermes supportant l’ensemble de ces éléments, elles peuvent poser directement sur une dalle ou alors avoir des entraits porteurs. Les charpentes traditionnelles sont facilement identifiables grâce à leurs bois de grandes sections et généralement assemblés entre eux sans connecteur (le plus souvent par le biais d’emboîtement, de tenons, mortaises et de chevilles en bois) et parfois de poinçons.

C’est d’ailleurs la présence de ces poinçons qui détermine si une modification de la charpente est nécessaire ou non. Dans le cas où un ou plusieurs poinçons empêchent la circulation dans le combe aménagé, il faudra modifier les fermes en créant un entrait haut boulonné et ajouter plusieurs jambes de force pour soutenir la toiture. Une fois cette étape réalisée, il est alors possible de couper l’ancien entrait ainsi que le poinçon afin de libérer l’espace sous toiture.